L'implantologie numérique !

 

L'implantologie numérique est à l'implantologie traditionnelle à main levée ce qu' est la barrière au précipice, le filet au trapéziste, l'appui-tête à la victime du "coup du lapin". 

 

L'avènement du scanner en amenant la perception de la troisième dimension a révolutionné la médecine et en l'occurrence ici l'implantologie orale en permettant dorénavant d'avoir, pour le chirurgien, le contrôle absolu de ses gestes,  d'atteindre à coup sûr les objectifs fixés et de pouvoir garantir à ses patients une reproductibilité accompagnée d'une pérennité.

Certes l'implantologie a commencé de manière empirique en posant les implants à main levée après avoir incisé et décollé la gencive du site concerné pour exposer l'os résiduel. Cette technique est toujours utilisée de nos jours par les 4/5èmes  des chirurgiens-dentistes qui posent des implants mais elle est aujourd'hui dépassée car approximative et synonyme de douleurs et de prise de risques inconsidérés. 

 

Avec l'avénement de la tomodensitométrie (scanner), il est aujourd'hui possible de placer avec rigueur et reproductibilité des volées d'implants dans un temps opératoire extrêmement court (25% seulement du temps nécessaire en implantologie à main levée) et surtout SANS suite opératoire aucune c'est-à-dire sans douleur, sans oedème ni hématome. De plus les implants sont bien placés dans 100% des cas par rapport à la future prothèse qui sera réalisée : pas de déviation, pas de spires non enfouies, pas d'axe trop incliné venant limiter l'espérance de vie de l'implant.

 

La technique basée sur le scanner dont il est question a été mise au point il y a plus de 20 ans par le génial Français Philippe TARDIEU, praticien hors-pair et esprit brillant que nous n'avons pas su garder en métropole et qui exerce aujourd'hui à Dubaï  (http://www.philippetardieu.com). La chance du Docteur Bruno REY a été de rencontrer le Docteur Philippe TARDIEU avant son départ pour l'étranger et d'être formé avec sympathie et bienveillance à l'implantologie guidée par ce dernier. Véritable "disciple" du "maître", le Docteur Bruno REY dispose aujourd'hui d'une expérience de 15 ans en implantologie assistée par ordinateur qu'il pratique de manière exclusive. 

L'implantologie pratiquée à main levée, quelle que soit la valeur de la main du praticien, reste une implantologie non sécure et générant de nombreuses suites opératoires car elle est approximative et débouche toujours sur des restaurations prothétiques  basées sur des compromis. Tous les implants ne se valent pas et n'ont pas la même espérance de vie en fonction de leur design, de leur nature et surtout de leur technique de pose.  Le phénomène du LOW-COST qui s'est abattu ces dernières années sur la dentisterie et l'implantologie en France tout particulièrement, à l'instar de nombreux domaines autres que le monde du dentaire, a banalisé un acte à forte valeur-ajoutée et jeté le discrédit sur une discipline, l'implantologie, et une profession, la Chirurgie-Dentaire. 

 

Ce qu'il faut retenir : 

l'implantologie n'est pas une discipline comme les autres au sein de la chirurgie-dentaire et nécessite de la part de l'Opérateur une vraie expertise. La pose d'un implant ne se prévoit pas entre la réalisation d'un amalgame  et celle d'un nettoyage de bouche. C'est une discipline à part entière, exigeante, difficile et ingrate qui nécessite une sur-enchère en formation et en équipements. Il n'y a d'implantologie précise et sécure aujourd'hui que d'implantologie guidée / assistée par ordinateur et intégrale (du premier foret à la pose de l'implant), basée sur un examen scanner de l'arcade concernée et le transfert physique, par l'intermédiaire d'un guide chirurgical, de toute l'information liée à l'étude et la planification implantaires 3D réalisées à partir du scanner.  

 

L'implantologie historique à main levée, études scientifiques à la clé, avec ses 20° d'approximation liés à la main humaine, est une technique de pose des implants aujourd'hui relativisée par la précision, la sécurité, le confort et la pérennité que procure  l'implantologie guidée intégrale. 

 

Concluons en rappelant ces quelques mots du philosophe allemand Arthur SCHOPENHAUER (1788 - 1860) : 

"Toute vérité franchit trois étapes : d'abord, elle est ridiculisée, ensuite, elle subit une forte opposition, puis elle est considérée comme ayant toujours été une évidence". 

 

 

 

Pose d'un implant de marque haut de gamme ASTRA-TECH SYSTEM IMPLANT en technique guidée intégrale (précision inférieure au demi-millimètre), sans incision ni suture ni...douleur !

Après la pose de l'implant, 8 semaines de cicatrisation de l'os autour de l'implant sont nécessaires (processus d'ostéo-intégration de l'implant) avant de placer un pilier surmonté d'une couronne sur ce dernier

Mise en place d'un pilier personnalisé / sur-mesure ATLANTIS sur l'implant posé 8 semaines auparavant

Scellement d'une couronne céramo-métallique ou céramique pure sur le pilier préalablement raccordé / vissé à l'implant